Arrêt de la tonte dans les déchèteries au 1er mars

A partir du 1 er mars 2023, Grand Bourg Agglomération n’acceptera plus l’herbe issue de la tonte des pelouses dans ses déchèteries. Dans les faits, cette herbe n’est pas un déchet, mais une ressource. Composée à 80% d’eau, elle se dégrade rapidement et peut rendre de nombreux services pour contribuer à un cadre de vie plus vert.

Pourquoi interdire la tonte en déchèteries ?

Parce que réduire nos déchets est un impératif.  La production de déchets a des conséquences environnementales. Grand Bourg Agglomération a adopté son plan de réduction des déchets avec pour objectif de réduire de 30kg par an et par habitant la quantité de biodéchets (issus de la cuisine, végétaux). L’arrêt de la collecte de la tonte est une de ces mesures.
La gestion des déchets a également un coût important qui est en hausse constante : 20 500 000€ en 2022, un million d’euros de plus estimés en 2023. Cette évolution est notamment due à l’augmentation de la TGAP (taxe générale sur les activités polluantes).
Cette taxe est payée par l’Agglomération sur les tonnes de déchets enfouis.

La fin de la collecte de la tonte devrait générer une économie annuelle de 200 000€.

Jusqu’au 1 er juin pour se préparer
Le temps de permettre aux habitants d’adapter leurs pratiques, le dépôt de la tonte sera toléré jusqu’au 1 er juin en déchèterie. Chacun pourra expérimenter les solutions qui conviennent.

Quelles solutions alternatives ?
Tondre oui, mais pas forcément partout, ni à la même fréquence. L’herbe peut être laissée plus haute dans les endroits plus éloignés de la maison, autour des vergers par exemple. Ces espaces favoriseront en plus la biodiversité.

    • Le mulching : cette pratique consiste à tondre sans ramasser. La couche d’herbe forme une protection contre la sécheresse et enrichit le sol en le fertilisant naturellement.
    • Le paillage : au pied des plantes du potager, des arbustes ou des massifs, la tonte a plus d’un atout : elle nourrit la terre, réduit le développement des herbes indésirables, maintient l’humidité et évite l’arrosage. Elle peut être déposée fraîche sur une épaisseur de 2 centimètres. Au-delà, il est préférable de la faire sécher avant.
    • Le compostage : en petites quantités, la tonte peut être un élément introduit dans le composteur.

Et les autres végétaux ?
Branchages, feuilles mortes et produits issus de la taille des haies sont toujours collectés dans les déchèteries.

Des questions ? Besoin d’un composteur, de conseils ?
Direction gestion des déchets : 0 800 86 10 96 (appel gratuit).

infodechets@grandbourg.fr
grandbourg.fr.